27 novembre 2006

Un article interressant!

hopiyal_enfantBonjour,aujourd'hui, j'ai décidé de vous montrer un article fort interressant sur les enfants hospitalisés et leurs scolarités.

Julie de Meslon , 01net., le 16/03/2006 à 18h25

"Les enfants malades gardent le lien grâce aux nouvelles technologies.
Les enfants hospitalisés à Armand-Trousseau à Paris peuvent communiquer avec leurs proches et suivre des cours par visiophonie, grâce aux PC installés dans leur chambre.

Chaque année, environ 2 000 enfants de 6 à 16 ans suivent des cours pendant leur séjour au sein de l'hôpital Armand-Trousseau (Paris). Sollicité par la Ville de Paris, l'hôpital pédiatrique a accepté de faire partie du programme Hostonautes de France Télécom, dont l'objectif est des plus louables : rompre l'isolement des petits malades, en leur permettant de communiquer depuis leur chambre avec le monde extérieur et de continuer leur scolarité, grâce à Internet et aux nouveaux outils de collaboration. Le programme Hostonautes est déjà opérationnel dans des hôpitaux de Garches, Marseille, Montpellier et Nancy.

Pour mener le projet à bien, il a fallu tout d'abord mettre en place un réseau adapté. Mais difficile d'étendre le réseau local Ethernet de l'hôpital aux 96 chambres des enfants : comment pratiquer des travaux de câblage, sources de bruit et de poussière, dans des chambres presque toujours occupées et parfois stériles ? C'est donc la technologie VDSL (V pour Very high bit rate) qui a été retenue.

Petite cousine de l'ADSL, elle utilise les fils de cuivre des lignes téléphoniques déjà installées dans les chambres. A Trousseau, le VDSL permet de fournir en pratique 12 Mbit/s symétriques. De quoi surfer confortablement sur Internet et faire plusieurs sessions de visiophonie en même temps. " Dans un autre hôpital participant au projet, le réseau avait été très vite saturé car le soir, les enfants restaient connectés avec leurs parents par webcam... Avec 12 Mbit/s, ça devrait aller ! ", raconte Sylvie Normandin, responsable du projet Hostonautes chez France Télécom.

Faire des exercices sur un tableau virtuel

Cinq PC fixes et douze portables ont été fournis pour l'instant par la Ville de Paris, avec divers accessoires, comme des webcams. Les enfants ont accès à Internet, mais les connexions sont sécurisées via le serveur de l'hôpital, qui interdit l'accès à certains sites. Les PC sont équipés du logiciel Livecom de France Télécom, permettant de dialoguer par chat, par visiophonie grâce à la webcam, ou simplement en mode audio. Les communications sont multipoints, c'est-à-dire que plusieurs personnes peuvent participer simultanément.

Spécialisé en pédiatrie, l'hôpital Trousseau possède son propre centre scolaire, qui comporte une douzaine de classes et autant de professeurs. Mais certains petits patients ne peuvent se déplacer facilement hors de leur chambre. Munis de leur matériel d'Hostonautes, ils peuvent désormais participer aux cours en visiophonie, et même faire les exercices de leur professeur : grâce à une application de conférence Web appelée NetTableau (développée par France Télécom), ils visualisent un tableau virtuel, ils peuvent y écrire, partager d'autres applications avec l'enseignant, faire de la conavigation sur le Web, etc.

Reste aux enseignants à adapter leurs cours à ce nouveau support, dès qu'ils se seront définitivement familiarisés avec l'outil... ce qui semble plus ardu pour eux que pour les enfants ! A terme, l'objectif est de pouvoir connecter les Hostonautes avec leur propre école, pour suivre leurs cours habituels. Le système est sur le point d'être testé dans une école parisienne.

La Ville de Paris, par la voie de sa Direction des affaires scolaires, est intervenue à hauteur de 29 000 euros dans le projet. France Télécom envisage d'équiper d'autres petits Hostonautes à Strasbourg, à Nice et à la Réunion."

Posté par acosteno à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un article interressant!

Nouveau commentaire